NEWS + BLOG

Logan Lynn’s “ADIEU” Reviewed by French Music Site Froggy’s Delight

logan-lynn-winter-fuzz-2016

France has spoken! 🙂

Read what Froggy’s Delight had to say about my new record this month HERE, or just keep reading below for the transcript…in French, of course!

From Froggy’s Delight: (December 2016)

Logan Lynn – ADIEU.

“Logan Lynn n’est pas un petit nouveau, cet album est son huitième disque. Avec adieu., il se met Ă  nu, assume ce qu’il est, un homme qui a vĂ©cu des addictions diverses et essayĂ© plusieurs fois de mettre fin Ă  sa vie. Une vie faite de doutes, une vie que l’on ne choisit pas forcĂ©ment mais qu’il faut pouvoir assumer. Ce qu’il n’a jamais vraiment su faire. Il se dĂ©couvre homosexuel pendant son adolescence, il est internĂ© pour devenir “normal”. Bref, une storytelling longue comme sa vie de 37 ans.

C’est toujours difficile d’assumer ce que l’on est quand on est diffĂ©rent dans une sociĂ©tĂ© qui formate les gens Ă  vivre sur les principes hommes / femmes. Dès la naissance, il y a une distinction faite : les garçons en bleu, les filles en rose. Il est toujours difficile d’assumer qui on est, peur de dĂ©cevoir ses proches, peur de se retrouver seul… On peut tomber facilement dans l’alcool, la drogue, la dĂ©pression et parfois attenter Ă  sa vie. Son parcours rĂ©sonne en moi, j’arrive Ă  m’identifier clairement Ă  certains passages de sa vie tourmentĂ©e et mouvementĂ©e.

En revanche, heureusement pour moi, j’ai des parents comprĂ©hensifs avec le temps, une sĹ“ur aimante et des amis solides qui ont toujours Ă©tĂ© lĂ  quand j’ai eu besoin d’eux. Ça reste tout de mĂŞme difficile d’assumer qui l’on est mais Ă  mon travail je n’ai pas peur de dire qui je suis, si on me pose la question et si ça gĂŞne, libre Ă  l’autre de ne pas me parler tant que je n’entends pas de propos homophobes Ă  mon Ă©gard et envers les autres.

Bref, cet album, comme vous pouvez l’imaginer m’a parlĂ©.

Logan Lynn habite Portland, l’une des villes les plus cool des États-Unis, il aime Elliott Smith, The Dandy Warhols (sur “The One”, le riff de guitare est un très bel hommage aux Dandies !), The Sundays, Liz Fair…

Le titre et la pochette ne sont pas des plus faciles Ă  apprĂ©hender, c’est dommage – c’est vraiment morbide mais je vous invite clairement Ă  y jeter une oreille attentive. Il y a des pĂ©pites glam / rock imparables !

Ce disque est un hymne Ă  la vie, ce disque aidera peut-ĂŞtre tous les jeunes et les moins jeunes qui se posent parfois des questions sur qui ils sont et j’espère qu’ils arriveront Ă  assumer pleinement Ă  vivre cette putain de vie, vivre ce n’est dĂ©jĂ  pas simple alors mieux vaut se faciliter l’existence.”

Category: Arts & Culture, Foreign Press, International Press, LGBT, Logan Lynn, Music, New Releases, News, Press, Release Info, Reviews, Uncategorized

Tagged: , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply






 

SUBSCRIBE TO E-NEWS
 
                                         


FULL CATALOG